L'Ostéopathie

De façon générale :

  • Il faut s’attendre à ressentir une fatigue après la séance. Il faut respecter cette fatigue et se reposer en conséquence. Il faut également éviter une suractivité dans les jours qui suivent la séance, en évitant si possible l’activité sportive notamment.
  • Il n’est pas rare non plus de ressentir certaines douleurs. Celles-ci disparaîtront rapidement.
  • Il est conseillé également de bien s’hydrater après la séance. 

Ce conseil est d’ailleurs valable également en dehors des séances d’ostéopathie !

De façon particulière , votre ostéopathe vous expliquera à la fin de votre séance ce qu’il convient de faire.  Il n’est pas rare qu’il vous suggère de réaliser certains exercices.  Il peut également vous suggérer de consulter d’autres intervenants lorsque cela s’avère nécessaire.

Enfin , il discutera avec vous de la mise en place d’autres séances si cela est indiqué.

Votre thérapeute est diplômé en Ostéopathie, ainsi qu’en kinésithérapie même s’il ne pratique plus cette discipline. Il peut donc vous parler de ces deux thérapies puisqu’il les connaît.

En ce qui concerne les autres thérapies, il ne saurait en expliquer les interêts et les champs d’application.

Cependant, il est certain que quelle que soit la technique, si elle est pratiquée dans le respect et l’intérêt du patient, elle ne peut être que bénéfique.

Choisissez donc la thérapie et le thérapeute qui vous correspondent … Ce qui est important c’est de prendre soin de vous!

Il existe bien entendu des différences entre les thérapeutes. C’est d’ailleurs le cas pour toutes les professions!

En dehors de cela, les motifs de consultation peuvent varier. Pour certains motifs l’ostéopathie peut être tout à fait adaptée, et pour certains autres pas du tout.

D’autre part, pour un même motif de consultation il existe des moments privilégiés pour traiter. Notamment en cas de douleur très aiguë , une séance précoce peut ne soulager que partiellement. Une autre séance peut alors être nécessaire un peu plus tard.

En somme , n’hésitez pas à reconsulter si vous en ressentez l’envie ou le besoin. Une nouvelle séance est toujours différente de la précédente, et elle pourrait bien vous soulager.

Le fameux “crac” correspond à un phénomène connu portant le nom de “cavitation”. Cela correspond à la libération de gaz dans l’articulation. La manipulation d’une articulation par votre ostéopathe peut engendrer ce phénomène.

Il y a plusieurs façons de procéder.

Vous pouvez regrouper les séances de toute la famille et venir ensemble. Dans ce cas votre ostéopathe pourra vous traiter chacun votre tour. 

Pendant la séance des mineurs les parents peuvent bien entendu assister à la séance. 

Pendant la séance du ou des parents, les enfants pourront patienter en salle d’attente. Les plus petits pourront rester dans la salle de soins. Le cabinet dispose d”un transat et de coussins pour leur confort.

Cependant, il est conseillé aux adultes , si cela est possible, de venir sans leurs enfants. Ils profiteront beaucoup plus de leur séance s’ils sont parfaitement détendus. La séance n’en sera que plus bénéfique.

C’est donc à vous de choisir!

OUI et NON.

NON. En théorie cela n’est pas nécessaire car l’ostéopathie ne fonctionne pas sur prescription médicale comme d’autres professions du domaine de la santé ( par exemple la kinésithérapie et les soins infirmiers).

Vous pouvez donc venir simplement chez votre ostéopathe sans consultation médicale préalable.

Lors de l’échange téléphonique de la prise de rdv, votre ostéopathe vous posera quelques questions concernant votre motif de consultation. S’il juge qu’il s’agit d’une urgence nécessitant une prise en charge médicale, il vous le fera savoir.

D’autre part, lors de la séance (cf Déroulement d’une séance), votre ostéopathe s’assurera que votre demande rentre bien dans le champ d’application de l’ostéopathie.

Vous pouvez donc consulter sans crainte!

OUI. Dans certains cas précis il est préférable de voir d’abord votre médecin traitant. Ces cas sont les suivants:

  • - Si vous avez eu un récent traumatisme (chute , entorses ou même plus grave) , que vous n’avez pas d’examens complémentaires et que les douleurs persistent. Il est préférable de voir votre médecin qui vous examinera et décidera s’il est nécessaire de faire des examens d’imagerie.
  • - Si votre douleur est associée à un épisode de fièvre.
  • - Si votre motif de consultation est associé à une perte de poids inexpliquée.

Dans ces cas de figure consultez d’abord votre médecin traitant. 

Vous pourrez consulter votre ostéopathe ensuite !

Ce crac n’est pas indispensable! Il ne signe pas nécessairement la réusssite d’une technique. Si ce bruit vous fait peur, il ne faut pas hésiter à prévenir votre ostéopathe qui choisira d’autres techniques qui ne génèreront pas ce bruit.

Bien évidemment NON. Comme cela est décrit au chapitre “Motifs de consultation“ le champ d’application de l’ostéopathie est large. Cependant elle ne peut pas tout traiter. 

Il n’existe aucune thérapie “miracle” qui pourrait tout soigner. Votre ostéopathe est formé au diagnostic d’exclusion et saura vous réorienter vers un autre intervenant quand cela sera nécessaire.

Il ne faut pas croire que des pathologies organiques telles qu’un cancer par exemple peuvent être soignées par l’ostéopathie. Néanmoins, l’ostéopathie pourra soulager les patients atteints de cancer de certaines douleurs et leur apporter un peu de bien-être. Cette distinction est importante!

En somme l’ostéopathie ne traite pas toutes les pathologies , mais elle s’adresse à tous les patients!

OUI et NON.

Les soins d’ostéopathie ne sont pas pris en charge pa les Caisses d’Assurance Maladie. Cependant, la majorité des Mutuelles Complémentaires remboursent partiellement ou totalement plusieurs séances par an

Votre ostéopathe vous donnera en fin de séance une note d’honoraires qui servira de justificatif pour votre Mutuelle.

OUI. Ces deux thérapies sont tout à fait conciliables! 

Il s’agit en quelque sorte de professions “soeurs”. Toutes deux sont des thérapies dites manuelles, voilà pourquoi certaines de leurs techniques peuvent se ressembler.

Leurs indications et leurs applications sont en revanche différentes.

La kinésithérapie est une profession s’intéressant à la rééducation (notamment suite à des chirurgies) mais elle peut avoir un intérêt majeur également dans les pathologies chroniques.

Voilà pourquoi il semble important de savoir concilier les deux thérapies dans certains cas, car cela peut avoir un bénéfice très important pour le patient. 

Il n’est d’ailleurs par rare que votre ostéopathe suggère à ses patients de consulter un kinésithérapeute.

Posez votre question ici

Antoine Markus - 27 rue d'Orléans 92210 Saint-Cloud